elearningjournal

Comment faire financer un bilan de compétences quand on est salarié ?

Il est important de faire passer un bilan de compétence, ne serait-ce que pour connaitre son évolution dans le monde du travail. Chaque employé devrait être conscient de leur situation professionnelle. Si ce n’est pas le cas, il faut songer à faire un bilan de compétence. Mais comment faire pour financer ce bilan quand on est salarié ?

Quel est l’intérêt de faire un bilan de compétence ?

Le bilan de compétence est un moyen qui permet d’avoir un aperçu sur ses compétences professionnelles et ses parcours durant sa carrière. Il aide surtout les employés à s’épanouir dans leur profession. Si l’on veut voir où on est dans sa situation professionnelle, on peut faire un bilan de compétence. Ce dernier aide aussi à redonner de la confiance en soi et de la vigueur à la personne. Vous pouvez également faire un point avec votre situation professionnelle et voir si vous êtes bien dans la bonne direction de votre épanouissement. Si vous avez un projet à entreprendre, le bilan de compétence vous serait d’une grande aide.

Comment se passe un bilan de compétence ?

En effet, si vous voulez faire un bilan de compétence, il est primordial pour vous de connaitre son déroulement et sa durée. De plus, si vous avez l’intention de demander un financement à votre patron, ne serait-ce que pour demander la permission, vous devez déjà vous munir des meilleurs arguments. Pour cela, il est important de s’informer sur la séance du bilan. Normalement, un bilan de compétence ne dure qu’une journée et l’entretien se passe en trois étapes. Le premier est la phase préliminaire, où l’on vous interroge sur vos attentes et votre situation. Ensuite, il y a la phase de test et l’on termine par l’exposition des résultats. Il est possible qu’il y ait une étape de suivi.

Comment faire financer un bilan de compétence quand on est salarié ?

Un bilan de compétence peut être proposé par son employeur et c’est à l’employé de donner son accord ou pas. Mais dans le cas où si c’est vous qui avez envie de faire un bilan, le financement dépendra de votre situation et de la raison pour laquelle vous voulez faire ce bilan. Par exemple, si c’est un bilan pour le développement des compétences, il sera pris en charge par votre employeur. Ou bien, vous pouvez utiliser votre CPF, bien sûr à condition où votre solde le permet. Mais dans le premier cas, il faut que vous arriviez à convaincre votre employeur de l’importance de ce bilan pour vous, et bien sûr, il faut mettre en exergue le mot développement.

Quitter la version mobile