elearningjournal

Quelles sont les spécificités du contrat d’apprentissage ?

Le contrat d’apprentissage est une forme de contrat à durée déterminée limitée à la durée de la formation initiale et au pourcentage de rémunération fixé par la loi. Ici, l’apprend est qualifié d’étudiant et salarié. Mais alors, quelles sont les spécificités du contrat d’apprentissage ?

Conditions d’accès au contrat d’apprentissage !

En principe, le contrat d’apprentissage est accessible à tout jeune âgé de 16 ans au minimum et 30 ans au maximum. Exceptionnellement, celui-ci peut être destiné aux jeunes âgés de 15 ans sur dérogation expresse et des jeunes âgés de plus de 35 ans. Il existe différents contextes dérogatoires justifiant l’accessibilité des personnes âgées de plus de 35 ans. A savoir : le contrat successif, la rupture involontaire d’un contrat, la situation d’handicap du travailleur, la création ou reprise d’entreprise dépendant de l’obtention d’un diplôme homologué… Puis, vous devez apprendre la théorie et la pratique du métier tout en étant bien encadré par un maître d’apprentissage en vue de la préparation du diplôme. Aussi, la CNCP ou diplôme doit être enregistré dans le RNCP. De plus, vous devez également justifier de l’enthousiasme, de la détermination et de la persévérance…

Différence avec le contrat de professionnalisation !

Le contrat d’apprentissage et celui de professionnalisation sont les principaux types de contrats que vous pouvez choisir dans le cadre de la formation en alternance.

En effet, le contrat d’apprentissage peut être sanctionné par un diplôme à la fin et se procède par formation initiale. Tandis que le contrat de professionnalisation n’aboutit pas toujours à un diplôme et relève d’une formation continue.

Spécificités du contrat d’apprentissage !

De par sa définition, le contrat d’apprentissage, également désigné contrat aidé, est connu comme un contrat de travail spécifique dédié aux candidats ou apprentis (âgés de 16 à 35 ans) envisageant d’accéder aux formations professionnelles. Ensuite, il s’agit d’un contrat écrit qui pouvant s’étaler sur durée de 6 mois à 3 ans ou pendant une durée indéterminée notamment pour les travailleurs handicapés. Puis, il fait réunir 3 parties signataires dont l’employeur, l’apprenti et le CFA dans le cadre d’un formulaire Cerfa.

De plus, il s’agit d’un meilleur moyen pour lutter contre le chômage et de booster vos chances de trouver un emploi correspondant à votre diplôme. Aussi, la rémunération dépend du pourcentage (25 ou 37 ou 53 ou 42 ou 49 ou 65 %) du smic pour les apprentis âgés de moins de 21 ans ainsi que l’année d’apprentissage (1 ou 2 ou 3 ans). En outre, vous pouvez également profiter d’une série d’aides suivant la taille de l’entreprise (employant moins de 11 salariés ou entre 11 à 250 salariés ou au delà) vous intégrant. Il peut s’agir d’une prime à l’apprentissage, aide aux jeunes apprentis, crédits d’impôts, Aides de l’Agefiph, exonération de certaines cotisations, déduction taxe d’apprentissage, etc.

Quitter la version mobile